Le club des losers

Allô le blog,

ça fait longtemps que je t’ai pas écrit. Pardon, je m’excuse. En fait, j’étais pas mal occupée…Mais aujourd’hui, je me suis réveillée d’une humeur Fuck-le-Monde-J’ai-Envie-De-Zoner, alors j’ai décidé de m’emparer de mon clavier pour te raconter des trucs. Aujourd’hui, on va parler de vie-de-merde, de fails et de grosse lose bien pourrie.

L’autre jour, un ami me disait avec beaucoup de poésie « Facebook, c’est comme un défilé de gens parfaits qui se pavanent en mettant leurs réussites en avant. » (Je te laisse une minute de réfléxion pour digérer ça.) C’est sur que, sur les réseaux sociaux on a plus tendance à partager une nouvelle qui nous fait paraître cool qu’un poste vie-de-merde-bien-médiocre. Et pourtant… Ne nous méprenons pas les gars, on est tous, une vieille bande de losers du dimanche. Ouais, c’est comme ça.

Que celui qui ne se prend jamais de vents et qui n’a pas de doutes ou de déceptions, ferme cette fenêtre web directement.

Moi, par exemple… Je ne sais pas combien de fois on m’a dit « nous, on s’inquiète pas pour toi Jehanne, on sait que quoi qu’il arrive tu vas réussir ce que tu entreprends. » Mouais. Bhen dans le vrai monde imparfait, il y a pas mal de nuits blanches à se demander que fais-je, qui suis-je, où vais-je? Je me casse la gueule et je rebondis, c’est vrai, mais l’élément « je me casse la gueule » est à prendre en considération aussi.

D’ailleurs, ce serait drôle que sur les réseaux sociaux à chaque post sous-entendu #proudofmyself, il y ait un petit post-scriptum qui raconte les efforts et l’énergie dépensée pour en être arriver là.

Genre moi, quand je partage un article publié par un magazine je devrais rajouter, « ps: pour un article publié, il y a 10 idées jetées à la poubelle (sans compter les rédactions qui ne répondent jamais). » Moins glam’ la vie de freelance, pas vrai?

Allez, imaginons ce que pourrait donner un fil d’actu facebook dans la vérité vraie du monde imparfait:

« Youpie, je suis propriétaire. » ps: Je vis dans un stress permanent depuis des mois et je croule sous les démarches administratives.

« On s’est dit ‘oui’, c’est le plus beau jour de ma vie. » ps: La nuit précédant le mariage, j’ai pas dormi, j’arrêtais pas de me demander si je m’apprêtais pas à faire la plus grosse erreur de ma vie.

« J’ai été accepté pour ce super master de dingue hyper select’. » ps: ça fait un an que je me prépare, que je ne sors plus et que je ne fais qu’étudier.

« Je suis au Cambodge, faire le tour du monde, c’est le rêve. » ps: Ma maison me manque et je ne sais plus très bien quel but je voulais atteindre en partant voyager.

« Merci pour tous vos vœux d’anniversaire. » ps: J’avais peur que personne ne pense à moi.

« Mes collègues sont en or. » ps: J’ai une pression de ouf au boulot, je suis à deux doigts du burn-out.

Et bla et bla et bla.

Bref, t’as compris l’idée. La vie de rêve n’existe pas.

On a tous nos tracas même si les filtres instagram se revelent être une façade ultra efficace.

Donc, si tu te dis que machin a une vie plus cool que toi souviens-toi qu’en fait, machin A L’AIR d’avoir une vie plus cool que toi.

Le tout est de voir les choses du bon côté et d’envoyer les sentiments négatifs se faire lyncher.

Okay?

Voilà, voilà, c’était le billet feel-good-un-peu-cucul du jeudi.

BISOUSBISOUS.

ah, aussi, tu peux faire de moi quelqu’un d’un peu moins naze (en apparence) sur les réseaux sociaux en likant la page: https://www.facebook.com/unjourjetiendraiunblog/

coucou
coucou
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s