Quand Donald Trump qualifie Bruxelles de « trou à rats »

Après les lolcats, voici les lolrats ! Les belges continuent de faire honneur à leur sport national: le second degré! Donald Trump a traité Bruxelles de “trou à rats”, les belges lui répondent à leurs manières. WeshWesh la Belgique.

Tête de con?
Tête de con?

Lors d’une interview accordée à Fox Business Network, le plus grand connard de la terre, Donald Trup, candidat à l’investiture présidentielle républicaine a qualifié la capitale belge, Bruxelles « de trou à rats (« hellhole ») où les musulmans imposent la charia. Oui, madame, il a dit ça le Donald.

La journaliste lui demande si sa proposition de meeeerde d’interdire aux musulmans l’accès aux USA était réaliste ? Le sacré lascar répond :

«  Allez à Paris, allez à Bruxelles, allez dans différents endroits. Quelque chose de mauvais est en train de se passer. Là, ils veulent imposer la charia, là, ils veulent autre chose… Vous savez, il faut un minimum d’assimilation. Il n’y a pas eu d’assimilation. »

Attention, le meilleur arrive…

« Allez à Bruxelles, moi j’y suis allé, il y a 20 ans c’était si beau et maintenant c’est comme vivre dans un trou à rats ».

 Un trou à rats ? Vraiment ? C

Ni une, ni deux, les belges ont répliqué à coup de réseaux sociaux, nan mais, comment il parle de nous celui-là ? Hé Ho, ça va ou quoi ?

En Belgique, on s’en est donné à cœur joie à coup de hashtag #hellhole et #sendarat2donald.

Quelques exemples :

 

https://twitter.com/Alinedev/status/692352264040812544

 

Mais ce n’est pas tout, le chanteur belge Arno a publié, hier, une lettre ouverte au candidat républicain sur le site  Het Laatste Nieuws, traduite en français par la libre voici quelques extraits :

« Nous sommes plus d’un million à habiter dans cette ville où l’on rencontre le monde entier et où toutes les nationalités se côtoient et s’entremêlent. Parfois, je rentre chez moi le soir sans me souvenir dans quelle langue s’est déroulée ma dernière conversation. (…)Bruxelles est une « sale beauté ». Oui, il y a plein de trucs qui ne tournent pas rond ici, chaque grande ville a ses problèmes. Il y a beaucoup de jeunes chômeurs d’origine étrangère, il y a du racisme partout : chez les blancs-bleus belges, mais aussi dans d’autres communautés. Des gros cons, on en trouve partout : aucune communauté ne pourra en revendiquer l’exclusivité. (….) Car en toute franchise : je trouve que toi, tu es un bonhomme dangereux, un psychopathe. Un type qui se met à bander dès qu’on lui accorde un peu d’attention. (…). »

Arno Pré-si-dent.  En tout cas n’importe qui sauf ce putain de facho Donald Trump.

Hier après-midi, la salle de concert bruxelloise, l’Ancienne Belgique (l’AB pour les intimes) affichait en pleine centre-ville sur son écran d’informations : « Welcome to the hellhole »

AB

 

Les belges nous prouvent encore une fois que le second degré est une arme infaillible.

Le mot de la fin : Trump tu veux pas venir chez nous ? Écoute c’est pas plus mal au final parce-que nous on te veut pas non plus.

Voilà,

ps: si ça tu veux tu peux liker la page https://www.facebook.com/unjourjetiendraiunblog/ (mais si tu veux pas c’est cool aussi)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s