Le p’tit coiffeur du coin

Le blog,

Tcheu, je sais pas ce que j’ai en ce moment… J’ai la papote du clavier on dirait.
Mais là, je peux pas résister, je dois te raconter. C’est un petit rien du tout mais quand même, il a sa raison d’exister.

C’est l’histoire du p’tit-coiffeur-du-coin, aussi connu sous le nom du gentil-monsieur-du-coin qui comme son nom l’indique est un gentil monsieur qui tient un salon de coiffure qui se trouve sur un coin.
Va savoir pourquoi, un jour, lui et moi on a commencé à se sourire. Et puis c’est devenu une habitude, tous les matins en passant devant sa devanture, je lui jetais un petit regard et lui me faisait un coucou avec sa main.
Et puis un jour, il a dit, « hé là bas, je vais quand même une fois te faire une bise ». Alors, on s’est fait une bise.
Un matin, un peu après le nouvel-an, depuis le pas de la porte de son salon il m’a crié « je voulais juste te souhaiter tout le bonheur du monde mademoiselle », ça m’a ému. Parce-que tout le bonheur du monde, bhen, c’est pas rien.
Après, j’ai déménagé, j’ai habité dans d’autres quartiers, mais quand je repassais devant le p’tit salon du coin, on y dérogeait pas; un petit clin d’œil par ci, par là.
Et puis, je suis partie cinq mois au Canada. Je vais pas te mentir, j’ai jamais pensé au p’tit monsieur quand j’étais là-bas. Mais un beau jour, je suis revenue chez moi, et une des premières choses que mon père m’a dite c’était: « tu vas être triste, le gentil p’tit coiffeur a fermé boutique, le commerce est à remettre. Il est sans doute fort malade ». J’ai dit « Oh, mon gentil petit monsieur est malade? Oui, c’est vrai que c’est triste ». Mais, bon, fallait défaire la valise, raconter la neige, manger du chocolat et reprendre la vraie vie donc j’ai un peu oublié le gentil p’tit coiffeur du coin.
Jusqu’à aujourd’hui, deux mois plus tard. Va savoir pourquoi mais je me suis réveillée en pensant au p’tit monsieur. Et je me suis dit qu’il avait peut-être un cancer ou qu’il était peut-être mort. Et j’ai trouvé ça triste et nul. Je voulais en avoir le cœur net. Si il était mal en point, j’avais envie de lui dire que je pensais à lui ou je sais pas quoi. Alors, j’ai été devant le petit salon de coiffure, dessus il y avait une affiche « commerce à remettre » avec un numéro de téléphone, j’ai noté les chiffres et je suis rentrée chez moi. J’osais pas trop appeler, je savais pas sur qui j’allais tomber. Mais bon, j’ai pris mon courage à deux mains et hop, j’ai poussé sur le téléphone vert. Mince, je suis tombée sur un répondeur, j’aime pas les répondeurs. Flûte, mon enquête commençait déjà à piétiner. Bon, j’ai décidé de prendre le bus parce-que malgré ma nouvelle vocation de détective, je devais aller travailler. Soudain, mon téléphone se mit sonner; c’était le numéro de l’affiche. Le dénouement de mon énigme était là au bout du fil. J’ai décroché.
« Allô, vous avez essayé de me joindre », j’ai reconnu sa voix. J’ai souri fort.
« Heu, bonjour, pardon, vous ne me connaissez pas, en fait j’ai vu que votre salon était fermé et comme on se disait bonjour tous les matins bhen je m’inquiétais. Alors, heu, en fait, j’appelais pour savoir si vous alliez bien. »
Voilà, je crois que j’ai dit quelque chose comme ça.
J’te passe les détails du reste de cette drôle de conversation téléphonique parce-que bon, je vais pas étaler sa vie mais le plus important c’est qu’il va pas si mal et voici plus ou moins comment le coup de fil s’est terminé « alley, merci beaucoup, ça m’a fait bien plaisir, un gros bisous hein ». (Avec cet accent bruxellois plus délicieux que les pralines de chez neuhaus.)
Alors voilà, je sais même pas si il sait qui il a eu au téléphone mais moi en raccrochant j’ai eu le coeur vraiment-vraiment content.

Voilà c’est tout.

À vous, monsieur le p’tit coiffeur du coin.

image

Publicités

4 réflexions sur “Le p’tit coiffeur du coin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s