Formatage

Un jour quand j’étais pas si grande que ça, en classe on apprenait à compter et à tracer les chiffres. C’était pas si compliqué, même qu’une fois, la madame avait demandé 3+4, j’étais contente parce-que je connaissais la réponse; c’était 7. Alors, je l’ai écrit sur ma feuille. Mais je trouvais que le 7 et bhen il ressemblait à un rockeur avec une coupe d’Elvis Presley, ça m’a un peu fait rigoler alors je lui ai rajouté une crolle et une guitare. J’étais contente de moi. Mais la madame elle a crié. Et ce jour là, j’ai un peu pleuré. A la grande école, on était plus là pour s’amuser. Les 7 c’était pas des rockeurs. C’était des 7. Et si je pouvais pas comprendre ça et bien c’est que j’étais impertinente ou quoi. Et ça, oh, non, impertinente-ou-quoi je voulais pas l’être du tout, alors j’ai essayé de toutes mes forces d’effacer de ma tête l’image du rockeur.

Depuis ce jour, je fais des 7. Sans crolle et sans guitare.

Voilà, c’est tout.

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s