Perspective d’un nouveau quotidien

« Quand on arrive dans une ville, on voit des rues en perspective, des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge. Voilà, plus tard on aura habité cette ville, on aura marché dans ses rues, on aura été au bout des perspectives, on aura connu ses bâtiments, on y aura vécu des histoires avec des gens. Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l’aura pris dix, vingt, mille fois. Au bout d’un moment, tout ça vous appartient parce qu’on y a vécu.« 

L’Auberge Espagnole.

Suis pas fière de citer les dires de Romain Duris mais câlice que ces mots sont vrais. Puis juste.

Je commence à laisser mon bouclier de côté. De nouvelles habitudes surgissent.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid. L’expression est niaise. Toutes mes excuses. Mais, il y a un peu de ça.

Puis, arrêter de regarder en arrière. Et surtout, oublier les Et Si.

Quand, l’étrange devient familier.

Cesser d’observer et commencer à vivre?

Je crois.

L’exotisme d’un nouveau quotidien.

J’y crois.

Affaire à suivre.

IMG_20140904_222809
Les nouvelles perspectives d’un nouveau quotidien
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s