Attendre: Se tenir, demeurer en un lieu jusqu’à ce que quelqu’un où quelque chose se présente.

« Aloooooors? » C’est un peu la question à laquelle j’ai droit 10 fois par jour. Je ne sais jamais exactement quoi y répondre, c’est à dire que la situation n’avance pas des masses-des masses. Je peine à rassembler tous les papiers pour obtenir ce *nepasêtrevulgairenepasêtrevulgairenepasêtrevulgaire* permis de travail. Voici un petit exemple pour vous donner un aperçu du funky de ma vie pour l’instant:

Jehanne la clandestine: -« bonjour, j’aurais juste besoin que vous signiez ce papier qui atteste que j’ai X euros sur mon compte. » (je peux pas vous dire combien sinon je serai obligé de vous payer des coups…)

Le Super Banquier: -« ah non, moi je signe pas un papier de l’ambassade du Canada, ah non-non en Belgique, on signe pas des papiers comme ça » (avec un bon gros accent belch’)

Jehanne la clandestine: -« Mais s’il vous plaît Monsieur c’est juste une bête signature, sans ça, je peux pas obtenir mon permis de travail »

Le Super Banquier: – « Ah nononon, faut demander l’autorisation au siège mais ça va prendre plusieurs jours…« .

(je suis drôlement douée pour écrire les dialogues je trouve, franchement, je m’épate sur ce coup là)

Bref, hier, je me sentais coincé dans un vieux tourbillon infernal tout pourri. J’étais bien bien malheureuse, alors je suis montée voir mon père avec les manches pleines de morves (sexy lady), les yeux tout rouges et les épaules tremblantes, il m’a dit « dors, ça ira mieux après ». Mon père est psychiatre, rappelons le. Comme, je voulais pas dormir et que je continuais de hoqueter et haleter en répétant « ma vie est pourriiiiiie, je sais pas quoi fairrrrrrrrrrrrre », il a utilisé son deuxième argument de choc: « tiens, regarde, j’ai enregistré une émission sur arte ». Heureusement qu’il est psychiatre, hein. Et bien, je dois l’admettre ce bon vieux truc de l’émission sur arte a eu le pouvoir divin de me calmer et m’apaiser. J’ai focalisé mon attention sur quelque chose d’autre que mes malheurs et puis j’ai fini par me redire que le monde est drôlement intéressant et voilà, je n’avais plus envie de me pendre mais bien de découvrir plein de choses. Mission accomplie le père! (Si jamais, vous aussi vous avez des jours sombres et que vous voulez apprendre quelque chose, je vous conseille l’émission   Adieu Camarades, épisode 1 ça parle de l’URSS et tous ces trucs là…)

Sinon,pour revenir à mon problème du moment, je ne sais toujours pas exactement si je pars, de mon côté c’est la merdasse avec tous ces papiers, je vais voir si mon stage s’en sort mieux que moi pour faire avancer les choses, si oui, j’y vais, si pas, je leur dit que l’expérience était bien rigolote mais que les bonnes choses ont une fin et que j’aimerais bien penser à autre chose que faire signer des papiers à des vieux cons à lunettes et que l’air de rien mon année scolaire est un peu en jeu et ce serait un tout petit peu plus agréable si je pouvais stabiliser ma situation. A propos, aujourd’hui, j’ai enfin ouvert ma valise, tadaaaaam, ça n’a l’air de rien mais c’est un grand pas, I’m Back.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s